Greffes de gencive

Il existe deux types de gencive qui entoure une dent saine ou un implant dentaire :

  • la gencive attachée et
  • la gencive libre

La gencive attachée est celle qui est en contact direct avec le bord de la dent. C’est une gencive ferme, non mobile et fortement kératinisée. La gencive attachée est la gencive qui protège la dent ou l’implant du déchaussement (aussi appelé récession gingivale) donc plus sa quantité ou sa hauteur est importante, moins le risque de déchaussement de la dent est élevé.

La greffe de gencive

Pour corriger un manque de gencive attachée ou une gencive attachée de faible épaisseur, on utilise des greffes de gencive. Cette gencive est habituellement prélevée au niveau du palais et permet d’augmenter la quantité ou la qualité de gencive attachée et prévenir la progression de la récession. Le Dr Ammanou, parodontiste conseille une approche mini invasive.

Il existe 2 types de greffes de gencive :

  • Les greffes epithio conjonctives : le greffon prélevé est total : épithélium kératinisé + conjonctif.
  • Les greffes conjonctives : seul le conjonctif est prélevé

Les objectifs de la greffe de gencive

  • Recouvrir la racine dénudée  et ainsi entrainer une disparition des sensibilités dentaires.
  • Épaissir la gencive.
  • Créer une nouvelle gencive
  • Améliorer le pronostic à long terme de la dent = « renforcer la dent »
  • Harmoniser la gencive autour des dents et restituer l’esthétique.

Cas clinique numéro 1 : photos avant/après greffe conjonctive par tunnelisation

Cas clinique numéro 2 : photos avant/après greffe conjonctive par tunnelisation.

Cas clinique numéro 3 : photos avant/après greffe conjonctive + lambeau déplacé latéralement.

Cas clinique numéro 4 : photos avant/après greffe epithélio conjonctive