Etude pré implantaire et flux numérique


La mise en place d’un implant dentaire nécessite une réflexion : c’est ce qu’on appelle une étude pré implantaire.
 
Cette étude permettra de pouvoir répondre aux interrogations habituelles des patients :

  • Combien d’implants dentaires faut-il poser ?
  •  Dans quelles positions les implants doivent-ils être posés ?
  • Y a-t-il assez d’os ou une reconstruction osseuse est-elle nécessaire (greffe osseuse)?
  • Y a-t-il assez de gencive ou une greffe de gencive est-elle nécessaire ?

C’est la dent (prothèse dentaire) qui dicte la position de l’implant et non pas l’inverse. Le flux numérique simplifie cette étude pré implantaire, l'implant n’est plus posé à main levée mais le chirurgien (implantologue ou parodontiste) est guidé grâce à l’utilisation d’un guide : c’est ce qu’on appelle la chirurgie guidée. C’est aussi un outil de communication permettant aux patients de mieux comprendre leur plan de traitement.

A travers un cas clinique nous expliquerons notre démarche.

  • 1er étape : Combien de dents sont absentes ? Quelle est la position idéale des dents afin de restaurer la fonction et l’esthétique ? C’est ce qu’on appelle LE PROJET PROTHÉTIQUE

  • 2eme étape : réalisation d’un cône beam (imagerie 3D = scanner dentaire) afin de visualiser l’os et l’ensemble des structures anatomiques

  • 3eme étape : superposition du scanner avec le projet prothétique.

 

  • 4eme étape : positionnement des implants par rapport au projet prothétique